Commission parité de l'IECL

Composition de la commission :


Actualités

4/2/2019 (12h50-13h50): Prochaine réunion

29/11/2018: Adoption de la charte "Recommandations aux comités de sélection sur les questions de parité et d'égalité des chances" par le conseil de laboratoire de l'IECL


Ressources

Liens

La Société Mathématique Française (SMF) et la parité
Comité Parité-Egalité de l'Institut National de Recherche en Informatique et Automatique (INRIA)
Comité Parité de l'Institut Mathématiques de Jussieu (IMJ)
Mission Egalité-Diversité et Mission Egalité Femmes-Hommes à l'Université de Lorraine.


Comptes rendus des réunions

CR de la réunion du 17/12/18
CR de la réunion du 12/11/18
CR de la réunion du 15/10/18


Compte rendu de la réunion du 17/12/18

CR rédigé par Éloïse

Présents : Éloïse Comte, Rihab Daadaa, Coralie Fritsch, Régine Marchand, Irène Marcovici, Renaud Marty, Pascal Moyal, Bruno Scherrer, Jérémy Mougel (visio Metz)
Animatrice : Irène Marcovici

Ordre du jour :

  1. Répartition du temps de parole hommes/femmes dans les réunions de l'IECL
  2. Fonctionnement de la commission parité (mode d'animation des réunions)
  3. Organisation d'un déjeuner des mathématiciennes (communication sur l'évènement ? Invitée extérieure ?)
  4. Autres initiatives possibles (cf. Rennes et IMJ) : statistiques sexuées des membres de l'IECL, statistiques sur les invités des séminaires, système de mentorat, actions à destination des étudiantes et des étudiants...

1) Répartition du temps de parole hommes/femmes dans les réunions de l'IECL

La mesure du temps de parole hommes/femmes a de nouveau été faite lors du dernier conseil de laboratoire (composé de 4 femmes et une trentaine d'hommes) et la différence est nettement visible : 2 minutes et 50 secondes pour les femmes / 2 heures et 2 minutes pour les hommes. Il est à noter cependant que la parole revient souvent aux mêmes personnes, on peut donc penser que le sujet n'est pas seulement une question de parité mais que le « problème » est plus général. À l'issue de cette remarque, il a d'ailleurs été proposé de changer le nom de la commission « parité » en « parité, égalité » ou « parité, égalité, diversité ».

Discussions, suggestions pour un meilleur équilibre des temps de parole :

Bilan :

Il a été décidé de mettre au courant Xavier Antoine et Olivier Garet du souhait de la commission de proposer que la parole soit « distribuée » par l'animateur de la réunion de façon équitable.
Le changement de nom de la commission sera abordé à la prochaine séance.

2) Fonctionnement de la commission parité (mode d'animation des réunions)

Il a été proposé d'alterner les personnes animant les réunions.

Bilan :

Les réunions restent pour l'instant animées par Irène Marcovici mais chacun peut se proposer (en avance) pour animer une réunion s'il le souhaite. Nous continuons d'alterner dans la rédaction du compte rendu des réunions.

3) Organisation d'un déjeuner des mathématiciennes (communication sur l'évènement ? Invitée extérieure ?)

Nous proposons l'organisation d'un déjeuner entre les femmes du laboratoire qui donnera lieu à des discussions pouvant enrichir les débats abordés dans la commission. Ces discussions pourraient être animées par une invitée extérieure. Nous avons appris la venue au séminaire de géométrie le lundi 25 mars de Barbara Schapira (membre de la commission Parité de Rennes et à l'initiative des premières journées «parité en mathématiques» à l'IHP ainsi que de la création de la liste de diffusion «forum-parité»). Nous nous proposons de la contacter pour savoir si elle serait d'accord pour profiter de sa venue pour intervenir dans un événement autour de la parité: exposé ou table-ronde à destination de tous les membres de l'IECL, déjeuner entre mathématiciennes...

Bilan :

Nous communiquerons sur le déjeuner que nous organiserons à tout le laboratoire et nous contacterons Barabara Schapira afin de lui proposer de participer à un événement.

4) Autres initiatives possibles (cf. Rennes et IMJ) : statistiques sexuées des membres de l'IECL, statistiques sur les invités des séminaires, système de mentorat, actions à destination des étudiantes et des étudiants…

page web de la commission

Le compte rendu de chaque réunion est disponible sur la page web de la commission. Il a été proposé de rajouter un lien direct depuis la page de l'IECL.
La charte proposée lors de la précédente réunion a été adoptée par le conseil de laboratoire. Un lien vers cette charte va être rajouté.
Proposition de faire apparaître des statistiques (hommes/femmes, permanents/non permanents…) ?

Bilan :

La page est disponible : http://parite.iecl.univ-lorraine.fr
Les liens sus-mentionnés seront rajoutés.

Statistiques :

Exemple de l'Université de Rennes qui communique ses statistiques sur les personnes invitées au séminaire.

Bilan :

Nous proposons de communiquer les statistiques sexuées sur les invités des séminaires par équipe.


Compte rendu de la réunion du 12/11/18

CR rédigé par Régine

Ordre du jour:

  1. répartition des temps de parole hommes/femmes dans les réunions (Pierre-Emmanuel Chaput)
  2. création d’une page parité de l’IECL pour y mettre les compte-rendus et quelques liens utiles (Bruno Scherrer)
  3. discussion autour des expériences des autres labos (IRMAR et IRISA à Rennes, IMJ à Paris)

1. Répartition temps de parole H/F

C'est un sujet qui nous concernent directement et sur lequel on peut agir facilement et directement. Pierre-Emmanuel fait part de l'expérience menée lors de la dernière réunion du département à Nancy.

9 femmes et 19 hommes présents, réunion menée par Olivier Garet, durée 1h37.

Bilan: temps de parole des femmes 11min, temps de parole des hommes 1h26.

Ca reste très déséquilibré même si on enlève les interventions d'Olivier.

Discussion:

Bilan:

2. Création d'une page WEB, gérée par Bruno.

Onglet d'accueil sur le site du labo, page accessible à tout le monde, avec les CR des réunions de la commission parité et des documents pertinents sur le sujet.

3. Proposition d'une charte parité pour les comités de sélection.

Utiliser les chartes existantes: IMJ, INRIA, SMF.

Bilan:

4. Discussion des expériences des autres labos:


Compte-rendu de la réunion du 15 octobre 2018

CR rédigé par Irène

Xavier Antoine introduit cette première réunion de la commission parité en rappelant que la mise en place de cette commission suit les recommandations de l'Insmi, qui a décidé d'accompagner les UMR à agir sur les questions de parité, en les soutenant par une dotation spécifique, sous réserve de remplir les indicateurs IPA (Indice de Parité Académique) et AMI (Indice de Mobilité Académique).
IPA: http://postes.smai.emath.fr/apres/parite/ipa.php
AMI: http://postes.smai.emath.fr/apres/ami/index.php

Il existe déjà depuis 2010 une liste de diffusion "forum-parite" hébergée par le CNRS pour discuter des carrières des mathématicien-ne-s. Cette liste est ouverte à tou·te·s les collègues (femmes et hommes, titulaires ou non...) intéressé·e·s par ces questions, et compte plus de 170 membres. Plusieurs membres de la commission parité de l’IECL y sont abonnés. Cette liste de diffusion peut être un espace utile pour échanger les expériences avec les autres laboratoires qui mettent en place une commission.
https://listes.math.cnrs.fr/wws/info/forum-parite

Par ailleurs, tous les deux ans environ, une "Journée Parité" est organisée à l'IHP. La prochaine aura lieu le 10 juillet 2019.

La commission aura aussi tout intérêt à échanger régulièrement avec la Mission égalité-diversité de l'UL
http://www.univ-lorraine.fr/decouvrir/mission-egalite-diversite
http://www.univ-lorraine.fr/egalite-femmes-hommes

Nous discutons ensuite des missions de la commission.

Les questions liées au recrutement sont centrales. Le très faible nombre de postes ouvert chaque année fait que nos moyens d'action sont limités, mais les enjeux liés à la parité ne peuvent être totalement éludés dans la bonne marche des comités de sélection, ainsi que pour les recrutements de doctorant·e·s, post-doctorant·e·s et ATER.
La question des biais qui peuvent entraver le recrutement de collègues femmes, et de la mise en place de dispositifs incitatifs pour essayer de favoriser un peu plus leur recrutement, éminemment épineuse, est mentionnée en discussion. Un premier tour de table est réalisé pour étudier les pratiques en ce sens, ou pas, dans d’autres instances telles que le recrutement CNRS, Inria, ou les promotions de grade MCF.
Voir par exemple cette présentation des recommandations Inria : https://parite.inria.fr/files/2018/07/Biais_concours.pdf
Et plus généralement les ressources du comité parité-égalité Inria : http://parite.inria.fr

Il nous semble également fondamental de porter une attention particulière à nos étudiantes de mathématiques, dont on constate qu'à niveau égal, elles ont davantage tendance à manquer de confiance en elles et à s'autocensurer en vue d’une carrière académique.

Comme première action concrète, nous évoquons l'idée d'organiser un événement convivial entre étudiantes de mathématiques (à partir du L3 ou du Master ?) et mathématiciennes de l'IECL. L'idée serait qu'elles disposent d'un moment privilégié pour faire part de leurs interrogations et trouver à la fois des conseils et des modèles auprès des femmes de l'IECL. Cela pourrait également être l'occasion d'intégrer davantage les doctorantes de l'IECL, et de discuter de certaines problématiques entre membres permanentes. La commission estime que ce format pourrait être favorable à une plus grande liberté de parole dans certains cas.
Notons que de telles rencontres sont déjà organisées régulièrement depuis plusieurs années à Rennes par exemple.
Voir aussi l'article qu'a écrit Indira Chatterji à ce sujet dans la Gazette de la SMF (juillet 2015) : https://math.unice.fr/~indira/papers/verre_plus_gazette.pdf

A travers les besoins/demandes qu’elles feront éventuellement remonter, de telles rencontres nous permettront sans doute de mieux identifier les points sur lesquels nous pourrions ensuite apporter un effort spécifique.

Nous souhaiterions en outre convier les étudiantes et les étudiants à un moment d'échange sur les débouchés possibles dans nos filières, où différentes femmes scientifiques seraient présentes pour témoigner de leurs parcours et présenter leurs métiers. Afin de cibler le mieux possible nos actions, nous pourrions commencer par proposer un questionnaire aux étudiant·e·s, en sollicitant l’aide de Véronique Chloup de la SDOIP (Orientation et Insertion Professionnelle) et peut-être aussi d’un·e sociologue.

Nous réfléchissons également à l'organisation d'un événement destiné à l'ensemble des membres de l'IECL, avec l'intervention d'une personne extérieure pour ouvrir les discussions en nous apportant un éclairage sociologique. On pourrait par exemple imaginer que lors de la prochaine journée de rentrée de l'IECL (ou lors d'un autre événement scientifique), un moment soit réservé en fin de matinée pour évoquer les questions de parité. La possibilité d’un créneau réservé "parité" dans chaque réunion de rentrée du laboratoire est évoquée.

Enfin, la commission encouragera évidemment les interventions devant des publics scolaires qui pourraient contribuer à défaire certains stéréotypes, et ainsi inciter les filles à poursuivre des études de mathématiques.
A ce sujet, une rencontre "Filles et maths, une équation lumineuse" a eue lieu à Metz en 2015, et une nouvelle rencontre de ce type sera organisée le 24 janvier 2019 à Sarreguemines par Florence Soriano-Gafiuk.
Nous pourrions également profiter de la création de "laboratoires de mathématiques" dans des lycées (comme au lycée Loritz à Nancy) pour leur proposer des interventions spécifiques.
Notons aussi que l'exposition "Women in mathematics" commandée par l'IECL l'an dernier connaît actuellement un franc succès. Anne Gégout-Petit centralise le planning des prêts aux différents établissements scolaires de la région qui souhaitent nous l'emprunter.

Les membres de la commission (en plus de Xavier Antoine et Irène Marcovici) sont les suivants :

Cette liste pourra être amenée à évoluer, l'idée étant de maintenir un petit groupe de travail motivé pour discuter des questions de parité et organiser différentes actions.

La prochaine réunion aura lieu le lundi 12 novembre de 13h à 14h.